• Source en fin d'article

Ondes électromagnétiques et santé

Dernière mise à jour : 8 sept. 2019

Les études se multiplient et les professionnels de la santé et scientifiques sont de plus en plus nombreux à lancer des alertes.


Le Dr Martha Herbert, neurologue et pédiatre américaine, met en relief la forte corrélation entre l’exposition aux ondes, et le développement de l’autisme et de ses symptômes :


Même si les recherches sont toujours en cours, il est urgent d’abaisser les seuils d’exposition aux ondes et aux technologies sans fil que ce soit pour les personnes atteintes d’autisme, les enfants de tous âges, les futurs parents, et durant la grossesse.


Paru en 2012, le rapport de Bioinitiative a fait beaucoup de bruit. Se basant sur les résultats de 1.800 études, il apporte la preuve scientifique de la nocivité des ondes sur les populations, et notamment celles dites sensibles, à savoir les enfants, les femmes enceintes et les « gros consommateurs » de téléphones portables. (source).


Une plus grande vulnérabilité


Les petits ont en effet un crâne plus fin que celui des adultes, et il contient davantage de fluides. Le crâne d’un enfant de 5 ans absorberait 10 fois plus de radiations que celui d’un adulte.

5 vues0 commentaire