• Source en fin d'article

Extrait de la revue médicale britannique "The Lancet"

Mis à jour : 8 sept. 2019

Le rayonnement életromagnétique de radiofréquence cause des dommages à l'ADN.




Il existe des preuves d'un lien entre les troubles neurodéveloppementaux ou comportementaux chez les enfants et l'exposition à des appareils sans fil. Des preuves expérimentales, telles que la découverte de Yale, montrent que l'exposition prénatale pourrait provoquer des changements structurels et fonctionnels dans le cerveau associés à un comportement de type TDAH.

Ces résultats méritent une attention urgente.


Les scientifiques alertent l'OMS


Les preuves soutiennent l'appel international de scientifiques de la FEM par 244 scientifiques de 41 pays qui ont publié des articles sur le sujet dans des revues scientifiques et ont collectivement demandé à l'OMS et à l'ONU de prendre des mesures immédiates pour réduire l'exposition du public aux champs électromagnétiques artificiels et aux rayonnements. (Source)

3 vues0 commentaire