• Source en fin d'article

Des éleveurs saisissent la justice après la mort de leurs bêtes

Ces éleveurs (...) ont constaté des mortalités importantes et des comportements anormaux au sein de leurs troupeaux.



Me François Lafforgue, avocat de l'association Animaux sous tension, va défendre une douzaine d'éleveurs face aux transporteurs d'électricité et opérateurs téléphoniques.


« Ces éleveurs avaient au départ une activité normale. Puis l’apparition de problèmes de production et de comportement chez leurs animaux coïncide avec l’arrivée d’une installation électrique sur ou proche de leur exploitation. Enfin, certains ont connu un retour à la normale après la délocalisation de leur élevage ou le déplacement de la source suspectée de nuisances, comme une ligne électrique par exemple ».

(Source)

3 vues0 commentaire