• Source en fin d'article

2011 - SFR ordonné de démonter une antenne-relais dans les Pyrénées-Orientales

"La cour d’appel de Montpellier a demandé à SFR de démonter une antenne-relais placée dans les Pyrénées-Orientales. Celle-ci était contestée par 26 riverains qui avaient saisi la justice."

L’opérateur de téléphonie mobile avait fait poser son pylône de 12 mètres de haut à seulement 80 mètres des maisons de deux plaignants (accueillant deux enfants et une personne âgée) et à une centaine de mètres de trois autres.

La cour d’appel de Montpellier a ainsi estimé, le 15 septembre, que "la société SFR se devait de respecter le principe de précaution édicté par l'article 110-1 du Code de l'environnement selon lequel l'absence de certitude, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l'adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles"

Lire l'article (Source)


9 vues0 commentaire