• Source en fin d'article

2008 - Draveil (91) - 9 cas de cancer parmi les élèves d'une école bordée d'antennes-relais

"Il y a d'abord eu Manon, une petite fille de maternelle décédée l'an dernier des suites d'un cancer. Puis trois autres de ses camarades atteints du même mal, ainsi que cinq parents d'élèves eux aussi victimes de leucémies. Les doutes du quartier tout entier se tournent alors vers les antennes-relais installées à quelques centaines de mètres de là."


Partout en France, pas un jour ne se passe sans que des parents d'élèves ou des municipalités en colère réclament le démontage d'une antenne-relais. Avec en ligne de mire une crainte sourde et lancinante : le lien entre ces pylônes de téléphonie mobile, qui fleurissent à vitesse grand V dans les villes et les campagnes, et la survenue de cancers pédiatriques.


Quant aux opérateurs, ils réaffirment sans cesse qu'« il n'existe aucun danger à vivre près d'une antenne-relais ».

Lire l'article (Source)

4 vues0 commentaire