Ils le disent ...

Dr Pierre SOUVET - Cardiologue - Président de l'ASEF

"Les enfants en bas âge ont une sensibilité accrue aux ondes, il faut limiter leur exposition au maximum."

O. Merckel - Chef de l'évaluation du risque lié aux nouvelles technologies - ANSES

"Nous sommes aujourd'hui certains que les enfants sont plus exposés que les adultes du fait de leurs différences morphologiques et anatomiques"

Pr Belpomme - Médecin de cancérologie - Président de l'ARTAC

"Chez le fœtus et l'enfant, les cellules se multiplient très vite. Une anomalie dans une cellule, provoquée par les ondes, entraînera beaucoup plus vite une tumeur."

"Il est très important que, pendant la grossesse, les femmes n'utilisent pas de téléphone portable, sauf cas d'urgence, et se mettent à l'abri du wifi."

Dr Pilette - Médecin - Belgique

"Les radiations des téléphones mobiles sont particulièrement nocives pour les personnes suivantes : enfants, femmes enceintes, personnes âgées, malades immunodéprimés."

"Il est donc essentiel que les enfants, dont le système nerveux est en plein développement, s'abstiennent de téléphoner avec un téléphone mobile. Ce conseil vaut aussi pour les femmes enceintes, en effet une exposition du fœtus aux micro-ondes pourrait être associé à un accroissement du nombre de cas d'autisme."

Pr Carpenter - Professeur de science de la santé environnementale - USA - 2009

"Les limites imposées par la FCC et les autres normes internationales existantes ne suffisent pas pour protéger les personnes, surtout les enfants, des expositions quotidiennes aux rayonnements des champs électromagnétiques et des radiofréquences. Elles n'ont pas anticipé ces nouveaux types de technologies qui affectent la santé des personnes qui les utilisent et qui vivent au quotidien avec des dispositifs sans fil. Il est désormais largement démontré que ces effets se produisent à des niveaux d'exposition nettement inférieurs à la plus récente des limites nationales et internationales".